Sortie : Février 1966
45 Tours

 




19th Nervous Breakdown

(Jagger/Richards)

You're the kind of person you meet at certain dismal, dull affairs

Center of a crowd, talking much too loud, running up and down the stairs
Well, it seems to me that you have seen too much in too few years
And though you've tried you just can't hide your eyes are edged with
tears
You better stop, look around

Here it comes, here it comes, here it comes, here it comes
Here comes your nineteenth nervous breakdown
When you were a child you were a treated kind
Byt you were never brought up right
You were always spoiled with a thousand toys but still you cried all night

Your mother who neglected you owes a million dollars tax
And your father's still perfecting ways of making ceiling wax
You better stop, look around
Here it comes, here it comes, here it comes, here it comes
Here comes your nineteenth nervous breakdown
Oh, who's to blame, that girl's just insane
Well, nothing I do don't seem to work

It only seems to make the matters worse. Oh, please
You were still in school when you had that fool who really messed your mind
And after that you turned your back on treating people kind
On our first trip I tried so hard to rearrange your mind
But after awhile I realized you were disarranging mine

You better stop, look around
Here it comes, here it comes, here it comes, here it comes
Here comes your nineteenth nervous breakdown
Oh, who's to blame, that girl's just insane
Well, nothing I do don't seem to work
It only seems to make the matters worse. Oh, please
You better stop, look around

Here it comes, here comes your nineteenth nervous breakdown

 

19ème Dépression Nerveuse
(Jagger/Richards)


Tu es le genre de personne qu'on rencontre dans des activités tristes et déprimantes.
Centre de la foule, parlant beaucoup trop fort montant et descendant les étages.
Eh bien, il me semble que tu en as trop vu en trop peu d'années.
Et malgré tes efforts tu ne peux cacher que tes yeux sont bordés de larmes.
Tu ferais mieux d'arrêter, et regarder autour de toi,

La voici, la voici, la voici, la voici,
Voici venir ta dix-neuvième dépression nerveuse.
Quant tu étais enfant on s'est montré gentil envers toi.
Mais on ne t'a pas élevée correctement.
On te gâtait toujours t'offrant un millier de jouets mais ça ne t'empêchait pas de pleurer la nuit.
Ta mère qui ne s'est jamais occupée de toi doit un million de dollars d'impôts.
Et ton père continue à perfectionner les méthodes de fabrication de la cire à cacheter.
Tu ferais mieux d'arrêter, et regarder autour de toi,

La voici, la voici, la voici, la voici,
Voici venir ta dix-neuvième dépression nerveuse.
Oh, à qui la faute, cette fille est simplement folle.
Bon rien de ce que je fais ne semble marcher,
Ça semble seulement faire empirer les choses. oh je t'en prie.
Tu étais encore écolière quand tu as connu ce fou qui a vraiment dérangé ton esprit.

Et après ça tu as fait volte face et n'a plus été gentille avec les gens.
Lors de notre premier voyage j'ai tout fait pour remodeler ton esprit.
Mais au bout d'un moment je me suis rendu compte que tu désorganisais le mien.
Tu ferais mieux d'arrêter, et regarder autour de toi,

La voici, la voici, la voici, la voici,
Voici venir ta dix-neuvième dépression nerveuse.
Oh, à qui la faute, cette fille est simplement folle.
Bon rien de ce que je fais ne semble marcher,
Ça semble seulement faire empirer les choses. oh je t'en prie.

Tu ferais mieux d'arrêter, et regarder autour de toi,
La voici, voici venir ta dix-neuvième dépression nerveuse.




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement